Chassez le naturel, il revient au triple galop!!!

Publié le par Sire Petit Séb

Sleipnir

 ils de Loki et Svadilfari. Loki le donna à Odin comme une offre de paix. Il fut loyal envers Odin et le porta dans beaucoup d'aventures. Il avait huit pattes et il pouvait galoper aussi bien sur terre, sur mer que dans les airs.

 


Odin chevauchant Sleipnir

 

La Légende


Les dieux avaient été rudement éprouvés par les attaques de leurs ennemis les géants, et ils éprouvaient le besoin de pouvoir se protéger dans une forteresse. Mais aucun d'entre eux ne savait comment la construire... C'est alors qu'un géant se proposa pour construire la plus grande et la plus puissante de toutes les forteresses. Mais en échange, il ne demandait rien de moins que le soleil, la lune et Freyja, la belle déesse de l'amour!

La belle Freyja

Les dieux se demandaient comment faire et c'est alors que Loki, dieu du feu et du mensonge, proposa un marché : si le géant terminait la forteresse en moins de trois ans, il recevrait le paiement demandé, mais sinon, il ne recevrait rien! Et il devrait travailler seul, et seulement la nuit. Les dieux ne pensaient pas le géant capable d'un tel exploit, et l'accord fut conclu.

Mais le travail avançait très vite! Les dieux inquiets envoyèrent Loki espionner le chantier, et il se rendit compte que le géant utilisait un cheval nommé Svadilfari pour transporter les matériaux de construction, une magnifique bête, qui faisait plus de la moitié du travail à lui seul.

Svadilfari en plein effort

Il restait encore trois jours avant l'expiration du délai et la forteresse était presque finie! Les dieux commençaient à regarder Loki d'un mauvais oeil - après tout, c'était lui qui avait proposé le marché, ce serait sa faute si on perdait le soleil, la lune et Freyja! Il se sentit obligé d'agir.

Le lendemain au coucher du soleil, Loki se transforma en jument, et courut du côté du chantier. Le cheval du géant la poursuivit toute la nuit, et le géant ne put même pas lui faire amener un seul chargement de pierres. Le lendemain, ce fut la même chose, et encore le surlendemain. Le jour du délai arrivé, le géant furieux partit les mains vides.

Plus tard, Loki enfanta un poulain à huit pattes ; c'était le fils du cheval du géant, et c'était le plus rapide de tous les chevaux du monde. Il fut appelé Sleipnir et devint la monture d'Odin.

Médiévalement vôtre.

Publié dans Bestiaire

Commenter cet article

sieglind 30/11/2005 10:54

Mince l'adresse Email que j'ai de toi, ne fonctionne plus! Je voulais t'envoyer des images du ring de Wagner, impossible! (de Sleipnir, de Loki, de Wotan etc. Niet, ça refuse de partir!)
Etrange en ce moment l'internet hein? hé, hé!
Bises et bonne journée.

Manx 29/11/2005 22:01

Toujours aussi sympa de passer par ici
Bonne soirée

dahud 29/11/2005 21:24

j'adore ces légendes!

bonzo 29/11/2005 21:20

Merci de m'avoir fait découvrir cette jolie légende.

Sorcika 29/11/2005 15:30

Bien bien bien tout ça... Fort documenté... Attends que mon blog soit fini et je t'ajoute en lien, si-si, j'insiste.