Là haut sur la montagne!!!

Publié le par Sire Petit Séb

PROMETTRE MONTS ET MERVEILLES

Signifie : faire des promesses mirifiques.

Au cours du temps, on a dit aussi promettre la lune, chiens et oiseaux, plus de beurre que de pain... L'origine de cette expression n'est pas anecdotique. Aucun conquérant n'a jamais promis à ses troupes de merveilleux royaumes au-delà des monts.  On disait, au Moyen Âge, de quelqu'un qui promettait monts et merveilles, qu'il promettait les monts et les vaux.

Avec le temps, par un goût pour la répétition, typique de l'ancien français, l'image a été oubliée et les merveilles ont pris la place des vaux, renforçant ainsi le sens du mot mont, au lieu de le compléter comme auparavant.

L'ancien français adorait ces couples de mots, de sonorités voisines et de sens proches. Curieusement, beaucoup nous sont parvenus: bel et bien, sain et sauf, sans foi ni loi, sans feu ni lieu, tout feu tout flamme...

Médiévalement vôtre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Toujours instructif le passage par chez vous !
Répondre
C
Très bon dimanche. Merci de ta viste. Bises
Répondre
Q
et bien moi on m'a promis des monts et des vaux, oui, quand je suis arrivée, ma patronne m'a dit que je serai en cdi. Mais pendant mon cdd, le contrat nouvelle embauche a été mis en place. Et encore, elle m'aurait mis en cpe si elle avait pu, mais il est arrivé quelques mois après la signature de mon contrat...
Répondre
M
J'aime bien les petits trucs comme ça ! On se sent moins bête après lu un tel article ! Alors... merci !
Répondre
A
merci pour toutes tes explications
Répondre