Pas de bon repas sans pain

Publié le par Sire Petit Séb

 l'époque du Moyen-Age, le pain représente plus de 90% de l'apport calorique quotidien.

Aussi les premières recettes médiévales que vous trouverez sur ce site auront-elles pour sujet :   LE PAIN.

Commençons donc par la recette de:

                              LA MICHE MEDIEVALE...

 

Ingrédients:  -600 grammes de farine de blé + 200 grammes pour le levain.

                   -200 grammes de farine de votre choix ( seigle, céréales...).

                   -500 grammes d'eau tiède.

                   -20 grammes de levure.

                   -10 grammes de sel.

                   -2 cuillerées à soupe de gingembre.

                   -1 cuillerée à café de cannelle.

Mode opératoire:

La veille:      

                    -Préparez le levain. Pour ce faire, pétrissez ensemble 200 grammes de farine avec la levure et un peu d'eau tiède.

                    -Façonnez une boule que vous déposerez dans un saladier au réfrigérateur.

 

Le jour même:

                    -Pétrissez les 600 grammes de farine de blé avec les 200 grammes de farine de votre choix, les 10 grammes de sel et les 500 grammes d'eau tiédie.

                    -Ajoutez le gingembre, la cannelle et le levain préparé la veille.

                    -Pétrissez pendant 10 minutes, jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts et qu'elle soit élastique.

                   ATTENTION, ça devient technique...

                    -Pliez la pâte en trois, roulez-la et déposez-la dans un saladier huilé.

                   -Mouillez un torchon en le passant sous l'eau très chaude, pliez-le et déposez-le sur le saladier.

                   -Laissez lever la pâte 1 heure dans un environnement d'environ 25 à 28° celsius.(La pâte doit avoir doublé de volume, prenant ainsi un peu de l'amertume du levain).

                   -Rabattez-la ensuite, elle est prête à être façonnée.

                   -Appuyez la paume de la main en son milieu.

                   -Pétrissez la pâte de nouveau durant 1 à 2 minutes sur un plan de travail fariné.

                   -Recouvrez la pâte avec le torchon.

                   -Laissez-la de nouveau reposer dans le saladier pendant 5 minutes.

                   -Donnez-lui ensuite la forme désirée et laissez reposer 1 heure avant d'enfourner.

                   -Mettez dans un four très chaud (240°).

                   -Pour vérifier la cuisson, sortez la miche, tapotez-la dessous. Elle doit sonner creux.

                   -Laissez refroidir le pain sur une grille une fois la cuisson terminée.

 

Certes, cette recette demande un certain temps de préparation...

Mais considérez ce temps comme un préambule au plaisir que vous apportera la dégustation qui suivra...

(Vous retrouverez cette recette et bien d'autres dans l'ouvrage de Josy MARTY-DUFAUT "La gastronomie du Moyen-Age", voir la sélection livres)

Médiévalement vôtre.

Publié dans Gastronomie

Commenter cet article

honorius 25/07/2005 12:37

j'adore le pain à l'ancienne, il faudra que Dame Belette essaye cette recette !

Eric 19/06/2005 03:04

Aie ça a bugger lol

Eric 19/06/2005 03:04

Merci pour le pain, je vais chercher le plat de résistance lol
Je reviens bientôt.

Eric 19/06/2005 03:03

Merci pour le pain, je vais chercher le plat de résistance lol
Je reviens bientôt.

Dharma 29/05/2005 20:28

Pour la sorcière que je suis, c'est une recette excellente que celle ci! je vais de ce pas la tester. merci bien pour ce partage de savoir faire médiéval cher sébastien. mes recettes sont certes plus "épicées" de mysticisme, mais tout aussi médiéval que ton pain! ;)