Juste une petite Bricole!!!

Publié le par Sire Petit Séb

La Bricole

XIIe - XVe siècle
Portée : jusqu'à 80 m
Boulets : de 10 à 30 kg
Cadence de tir rapide : 1 tir/min
Servants : 16

                                                                                                                                                                                     

 our améliorer les performances des pierrières, on introduit un système de contrepoids en métal. La cadence de tir est élevée si les poids sont limités et les projectiles modestes. Cet engin défensif, ancêtre du mangonneau, est installé sur les remparts des forteresses.
Un chroniqueur d'époque cite le cas d'un homme fait prisonnier et « renvoyé dans son camp » à l'aide d'une bricole. C'est aussi cette machine qui est représentée sur un bas-relief déposé à l'église Saint-Nazaire à Carcassonne.
Machine à traction humaine, elle était servie par les femmes depuis le haut des remparts. Cette position en haut des murailles était fort commode pour bombarder à vue les assaillants. C'est d'ailleurs une pierre lancée par une bricole (ou une pierrière) qui a atteint et tué Simon de Monfort au siège de Toulouse.

Médiévalement vôtre.

Publié dans Armement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
tu es d'où Sir Petit Seb, car je vois que tu parles de Tiffauges, l'Auberge Angevine ... Pas loin de Cholet tout çà<br /> Si tu as des histoires de chiens au Moyen Age, n'hésite pas<br /> Sieur ....
Répondre
B
Je partage l'analyse de Sieglind !!! Ca fait vraiment Sacré Graal le coup du prisonnier "renvoyé dans son camp".<br /> Run away ! Run away ! *lol*
Répondre
C
bien ton blog <br /> a bientot !!
Répondre
V
Eh oui, Kuchiki, et les autres ne venez pas traîner du côté de mon blog où j'utilise ma virutelle bricole pour vous envoyer dans le cyberespace ;-)<br /> Véro
Répondre
K
RAAA, ça devait faire mal quand ça vous tombait dessus^^
Répondre