Sacré Christian MORIN

Publié le par Sire Petit Séb

LA ROUE DE LA FORTUNE

 ymbole de la destinée humaine, on représentait en effet la Fortune sous les traits d'une déesse actionnant une roue. Tout en haut de la roue, siègent les rois et les puissants du jour. Tout en bas, les mendiants sont précipités dans le vide. Entre, ceux à qui le destin est favorable s'élèvent peu à peu, tandis que de l'autre côté tombent les malchanceux en disgrâce. Cette image figure très souvent dans les enluminures des manuscrits. Beaucoup de chansons médiévales y font allusion. L'expression " la roue tourne " fait allusion aux vicissitudes de la vie et aux échecs qui suivent parfois les grands succès. C'est d'ailleurs le nom d'une association destinée à venir en aide aux artistes oubliés du public.

Médiévalement vôtre.

Commenter cet article

Sire Petit Séb 30/09/2005 23:13

Et pas un seul d'entre vous pour me dire : "j'achète un "D"!!!"

Sonia 29/09/2005 22:11

Tiens, j'apprends des choses.

Claudie 29/09/2005 16:01

Dommage parfois que cette roue tourne de manière si infinitésimale pour certains !!!

Le Barde 29/09/2005 15:17

Fortuna Rota

zordar 29/09/2005 13:23

En provencal on dit "la roda que vire"